Maitrise des dépenses de santé et déontologie médicale
Facultadesfacultadesuniversidad
raya
Canon de Leonardo
Departamento de Humanidades Biomédicas
raya
 Centro de Documentación de BioéticaAnterior Siguiente Imprimir Enviar por correo 
raya
Documentos internacionales - Comité permanente de médicos europeosDocumentos relacionados Versión PDF 

Statement on limitation of health resources and medical ethics
Maitrise des dépenses de santé et déontologie médicale


Creación: Comité permanente de médicos europeos (Comité Permanent des Médecins Européens, Standing Committee of European Doctors, CPME)
Fuente: Comité permanente de médicos europeos
Lengua original: Francés.
Copyright del original francés: No
Adopción: 1992
Traducción castellana: No
Comprobado el 16 de mayo de 2002

 


Statement on limitation of health resources and medical ethics
Maitrise des dépenses de santé et déontologie médicale

1. La maitrise des dépenses de santé est une des préoccupations actuelles des gouvernements et des responsables des systèmes de santé.

2. Cette situation apparaît comme la conséquence des progrès médicaux, du besoin accru de sécurité, de l'amélioration de la protection sociale, du développement de la médecine préventive et du dépistage précoce, de la longévité de la population, de l'apparition de nouvelles maladies telles que le sida, de la déresponsabilisation des malades par une pseudo-gratuité, de la pléthore médicale qui existe dans certains pays.

Néanmoins, il ne faut pas que, sous prétexte de raisons économiques, soient restreints les soins nécessaires aux malades, en limitant directement ou indirectement la liberté thérapeutique du médecin et le libre choix du malade.

3. Le contrôle des dépenses ne doit en aucun cas porter atteinte au secret professionnel.

Il faut rappeler que le médecin doit rester libre des prescriptions qu'il estime en conscience les plus appropriées à son patient mais que le médecin doit limiter ses prescriptions à ce qui est nécessaire.

Ceci suppose la compétence du médecin avec mise à jour et évaluation de ses connaissances grâce à une formation médicale permanente.

4. La maitrise des dépenses de santé impose la prise de conscience de tous les acteurs, depuis les responsables gouvernementaux jusqu'aux patients, en passant par les organismes d'assurance et de sécurité sociale, les gestionnaires hopitaliers publics et privés, les médecins et les membres des autres professions de santé ...

5. Le devoir du médecin est de donner les meilleurs soins possibles á son malade. La maitrise des dépenses de santé est à rechercher mais ne peut être un prétexte à des mesures qui vont à l'encontre de l'éthique médicale.


Documentos internacionales - Comité permanente de médicos europeosDocumentos relacionados Versión PDF 
raya
Universidad de Navarra | Departamento de Humanidades Biomédicas | Centro de Documentación Anterior Siguiente Imprimir Enviar por correo
EspacioarribaEspacioIrunlarrea, 1. 31008 - Pamplona. España. Tf: +34 948 425600 Fax: +34 948 425630 Correo E:apardo@unav.es
Visitante númerodesde el 25-II-2002